Principal manteauxSelfies: narcissisme ou auto-exploration?

Selfies: narcissisme ou auto-exploration?

manteaux : Selfies: narcissisme ou auto-exploration?

Secrets De Femmes Sur La Vidéo: Londres : de l'autoportrait au selfie ! (Septembre 2019).

En 2013, ils sont devenus une tendance, à tel point que des personnalités telles que le pape François ont osé publier leurs «selfies» sur les réseaux sociaux. Quels facteurs psychologiques sont derrière eux? Un expert les explique.

Le mot selfie a conduit au classement des pires termes utilisés en 2013, selon la liste élaborée chaque année par la Lake Superior State University des États-Unis. Les réseaux sociaux, principalement Instagram et Twitter, ont été inondés de selfies, émanant non seulement d'utilisateurs ordinaires, mais aussi de célébrités, de dirigeants et même de membres d'organismes religieux.
Sans aucun doute, ce terme a été un succès, à tel point qu'il a été inclus dans le dictionnaire Oxford et défini comme "une photographie que quelqu'un prend de lui-même, généralement capturée avec un téléphone portable ou une webcam qui est ensuite téléchargée sur réseaux sociaux".
Selfie et réseaux sociaux
Il semble que ces deux termes soient indissociables dans le vrai sens du selfie, car la destination finale de ces images, capturées avec un téléphone portable avec accès à Internet, sont des réseaux sociaux, où elles deviennent virales et où la popularité
En fait, les utilisateurs eux-mêmes, amateurs de la tendance, ont créé des concours virtuels, comme dans le cas des selfies olympiques, dans lesquels les participants sont représentés en train de faire des choses folles, comme de la lévitation, avec la tête dans un aquarium et de tête. Tout ça pour un peu de gloire.
Mais la mode ne s'arrête pas là. Des célébrités et des dirigeants mondiaux ont montré qu’il n’y avait aucun obstacle à faire partie de la communauté des selfies . En août 2013, une photo du souverain pontife avec un groupe de jeunes Italiens a fait le tour du monde. Il s'agit d'une image, capturée par le smartphone d'un des adolescents en visite au Vatican, que le journaliste italien Fabio Ragona a réussi à capturer, puis à publier sur son compte Twitter.

Photo: Twitter
Plus tard, en décembre de la même année, le premier président des États-Unis, Barack Obama, a participé à un selfie avec la première ministre du Danemark, Helle Thorning-Schmidt, et le Premier ministre britannique, David Cameron, aux obsèques de l'ancien président. Nelson Mandela. L'image est devenue virale dans les réseaux sociaux, à tel point que le hashtag #MandelaMemorial était le sujet de tendance (en espagnol, sujet de tendance ) de Twitter.
Et sans parler du selfie controversé de Kim Kardashian, vêtue de sa silhouette stylisée et renouvelée après sa grossesse, pendant laquelle les paparazzi ont parlé de leur gain de poids excessif. (Lire: "Le régime Atkins, le secret de Kim Kardashian et d'autres célébrités")
La psychologie d'un selfie
"Les humains ont montré beaucoup d'intérêt pour l'auto-exploration. Depuis le début des Grecs jusqu'à aujourd'hui, les gens ont utilisé l'auto-apprentissage et l'observation de soi pour explorer leur identité et leur sens de soi ", a déclaré Pamela Rutledge, experte en expériences narratives d'immersion dans les technologies et directrice du Centre de recherche en psychologie des médias. .
Selon lui, dans un article publié sur le site Web Psychology Today, les autoportraits remontent à l’Égypte ancienne, où des gens riches et puissants ont reçu l’ordre de se faire une telle image de soi afin d’être glorifiés.
Et bien qu'ils aient reçu une connotation négative pour avoir été catalogués comme une évocation de vanité excessive, Rutdlege expose sept raisons pour faire valoir le contraire.
1. Les selfies facilitent l'exploration de l'identité . "L'un des moyens les plus efficaces de vous connaître vous-même est de vous voir comme les autres vous voient", déclare Rutdlege. Selon elle, ce type de photographies offre la possibilité de montrer différentes facettes de la personnalité, ce qui se traduit par une perception "d'authenticité et de transparence" de la part des personnes autour de la personne.
2. Identifiez les passions et les intérêts qui renforcent l’identité sociale . Les selfies pratiquant un sport ou un passe-temps favorisent la création de relations sociales, en fonction de chaque intérêt, en plus de rechercher et d’établir des affinités avec d’autres, que l’on croyait inexistantes auparavant.
3. Ils sont capables de répondre à une question . Poster un selfie vous permet de recevoir les commentaires de ceux qui le voient. Lorsque, par exemple, une image utilisant une couleur spécifique de rouge à lèvres est placée sur les réseaux sociaux, essayant de nouveaux accessoires, entre autres sujets, elle est également accompagnée d'une question dans la légende, telle que "Tu l'aimes bien?" il est possible de recevoir des réponses immédiates et concises des suiveurs.
4. Oui, les selfies demandent l'approbation . "Nous cherchons tous l'approbation", dit Rutdlege. "Les êtres humains sont des animaux sociaux, animés par un besoin de lien social et d'approbation. Nous voulons être valorisés, appréciés et inclus dans les groupes qui nous intéressent ", ajoute l'expert. Dans cet ordre d'idées, la recherche de l'approbation est un comportement tout à fait naturel .
5. Ils adhèrent davantage à la réalité que les portraits traditionnels . Ces images permettent aux autres de savoir qui elles sont représentées, sous des facettes plus naturelles, personnelles et même intimes.
6. Ils montrent de vraies personnes . La perfection n'est pas synonyme de selfie . Au contraire, il représente une critique de l'idéalisation de la beauté et met en premier lieu des aspects tels que la personnalité. Des selfies avec des expressions drôles, étranges et même déplaisantes en sont la preuve.
7. Ils racontent une histoire de vie . Grâce à des images avec différentes expressions, émotions et moments, les selfies sont en mesure de créer une idée de la vie de l'autre, car ils codent chaque expérience partagée. Ensuite, lorsque nous observons, par exemple, une photo d’un événement survenu il ya quelque temps, le cerveau nous permet de revivre chacune des émotions de cet événement.

Catégorie:
Ce sont les tendances qui ont balayé en 2016
Les 10 conseils de Khloé Kardashian pour perdre du poids qui ne devrait définitivement pas continuer